Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
Hiver
Été
 
Hiver
Été
Vigiles
3 h 30
4 h 00
  Vigiles
3 h 30
4 h 00
Laudes
6 h 45
7 h 00
  Laudes
7 h 00
7 h 30
Messe
7 h 15
7 h 30
  Tierce
8 h 30
9 h 00
Tierce
9 h 15
9 h 15
  Messe
10 h 45
10 h 45
Sexte
12 h 15
12 h 15
  Sexte
12 h 15
12 h 15
None
14 h 15
14 h 15
  None
14 h 15
14 h 15
Vêpres
17 h 30
18 h 00
  Vêpres
17 h 30
18 h 00
Complies
19 h 30
20 h 00
  Complies
19 h 30
20 h 00

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

Mardi 27ème semaine du T.O.

Mardi, 10 Octobre 2017

L’œuvre ascétique de SAINT EPHREM DE NISIBE

Celui qui veut plaire à Dieu et devenir son héritier par la foi et être appelé, lui aussi, fils de Dieu engendré de l’Esprit Saint, doit s’armer de générosité et de patience pour supporter noblement et dans l’action de grâces les tribulations et les nécessités qui lui surviennent, c’est-à-dire les maladies du corps, les passions, les reproches et les insultes des hommes ou les divers combats invisibles que les esprits mauvais introduisent dans l’âme pour l’entraîner au relâchement et à l’indifférence. Dieu permet, par économie, que chacun soit éprouvé par diverses tribulations afin que soient manifestés ceux qui L’aiment de toute leur âme, à savoir ceux qui supportent noblement -et dans l’action de grâces - toutes les attaques du Mauvais sans se détourner de la foi et de l’espérance en Lui et qui attendent toujours avec foi et grande patience d’être délivrés par grâce des afflictions. Ils deviendront ainsi capables d’échapper à toute tentation et d’atteindre l’objet de la promesse, étant, eux aussi, devenus dignes du Royaume pour avoir suivi les pas de tous les saints au long des siècles, et ceux du Seigneur lui-même, et pour être devenus leurs compagnons non seulement de souffrances mais aussi de gloire.
Garde bien à l’esprit et observe comment, depuis le commencement tous les pères - c’est-à-dire les patriarches, les prophètes, les apôtres et les martyrs - ont suivi la voie des afflictions et des tentations et comment ils ont enduré avec joie et constance toutes les difficultés parce que la récompense [divine] était l’unique objet de leur espérance. C’est de cette façon qu’ils furent rendus capables de plaire à Dieu. Comme l’Ecriture le dit aussi : “Enfant, si tu te présentes pour servir le Seigneur, prépare ton âme à l’épreuve, dirige ton cœur et demeure ferme (Sir.2, 1-2)”, c’est-à-dire fixe les yeux sur Dieu et que l’espérance en Lui te fortifie. L’Apôtre dit en outre : “Si vous êtes exempts de cette correction dont tous ont leur part, c’est que vous êtes des bâtards et non des fils. (Hb. 12,8.) ” Et ailleurs il déclare : “ Tout ce qui t’accable, accueille-le comme quelque chose de bon, sachant que rien n’arrive sans Dieu.(Cf. Mt. 10,29) ” De fait, le Seigneur déclare bienheureux ceux qui luttent par amour pour lui et souffrent d’indignes traitements, que ce soit au grand jour du fait des hommes ou dans le secret du fait des esprits mauvais qui, comme il a été dit, attaquent l’âme éprise de Dieu et l’accablent par diverses tribulations pour qu’en mettant des obstacles à son entrée dans la vie, elle en vienne à verser dans la négligence et le désespoir. Les tentations, donc, révèlent celles des âmes qui aiment Dieu et celles qui ne l’aiment pas et elles ont aussi pour effet de rendre les âmes dignes ou indignes de Lui.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...