Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
Hiver
Été
 
Hiver
Été
Vigiles
3 h 30
4 h 00
  Vigiles
3 h 30
4 h 00
Laudes
6 h 45
7 h 00
  Laudes
7 h 00
7 h 30
Messe
7 h 15
7 h 30
  Tierce
8 h 30
9 h 00
Tierce
9 h 15
9 h 15
  Messe
10 h 45
10 h 45
Sexte
12 h 15
12 h 15
  Sexte
12 h 15
12 h 15
None
14 h 15
14 h 15
  None
14 h 15
14 h 15
Vêpres
17 h 30
18 h 00
  Vêpres
17 h 30
18 h 00
Complies
19 h 30
20 h 00
  Complies
19 h 30
20 h 00

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

28ème dimanche du T.O.

Dimanche, 15 Octobre 2017

Commentaire sur Sophonie de SAINT JÉRÔME

Si les événements prédits par le prophète Sophonie n’avaient pas eu lieu, s’ils étaient encore à venir, nous aurions cru en vain à l’avènement du Sauveur. Mais notre foi n’est pas vaine, nous savons que s’est accompli parmi nous un mystère caché durant les âges précédents, qui nous a été manifesté maintenant par les Écritures prophétiques, et par l’avènement du Seigneur Jésus-Christ.
Considérons donc comment se présente le texte, et nous verrons qu’il concerne plutôt l’Église du Christ que les Juifs. Après avoir parlé du reste du peuple d’Israël : ceux qui croient au Christ et sont sauvés, ceux dont il est dit : "Il craindra le nom du Seigneur, le reste d’Israël, et personne ne l’inquiétera plus", l’Esprit Saint annonce alors la fin du monde et dit : "Sois dans la joie, fille de Sion, crie, fille de Jérusalem, réjouis-toi et de tout ton cœur, sois dans l’allégresse, fille de Jérusalem".
Tout chrétien appartenant à l’Église, qui est placé comme un veilleur à son poste de guet et qui contemple la paix, se réjouit de ce que ses fautes aient été effacées, et rachetées par celui qui a versé son sang précieux en rançon pour tous. Car "le Christ a été fait pour nous Sagesse de Dieu, Justice, Sanctification et Rédemption". Le Roi d’Israël, qui habite au milieu de nous, nous a rachetés et il nous dit : "Mon Père et Moi, nous viendrons et nous ferons chez lui notre demeure" et "J’habiterai et me promènerai en eux". Aussi nous ne verrons plus le mal, tout entiers à la pensée et à la pratique de la vertu. En ce jour-là, à nous qui contemplons la paix et sommes établis sur un lieu élevé, le Seigneur nous dit : "Ne laisse pas défaillir tes mains", lui qui, en Isaïe, avait déjà ordonné : "Affermissez les mains fatiguées et fortifiez les genoux chancelants". Car le Dieu fort, à qui nul ne peut résister, c’est ton Sauveur ; il te rendra la joie perdue et, après avoir expulsé le vieil homme, il te fera marcher selon l’homme nouveau, dans son amour, non pas en raison de ton mérite, mais de sa miséricorde. Il exultera de joie et prendra en toi ses délices, recevant ton salut comme la plus belle offrande en ce jour de ta fête.
Il est demandé ici à l’Église d’entonner un cantique de louanges, à celle qui est Israël de jubiler, car elle voit Dieu ; il est demandé à la Cité de Paix à qui l’on a dit : "Je vous donne ma paix, je vous laisse ma paix", de se réjouir au plus profond de son cœur. Le Seigneur a révoqué son arrêt concernant son jugement, la fin de ce monde ; il ne le jugera pas, ne le châtiera pas, mais il le sauvera, mettant en fuite ses ennemis, les hordes démoniaques. Le Roi d’Israël sera au milieu de son peuple qui n’aura plus à craindre de mal. En ce jour-là, on dira à la Jérusalem libre, non point à celle qui est esclave avec ses enfants, mais à la Mère des Saints : "Ne crains pas, fille de Sion", tes œuvres ne seront pas détruites. Le Seigneur ton Dieu, celui qui sauvera, le Fort et le Puissant, habitera au milieu de toi ; il exultera à ton sujet dans la joie et l’allégresse. Il ne tiendra plus aucun compte de tes péchés, en raison de l’amour dont il t’a aimée, mais il dansera pour toi en te louant, car tu

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...