Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
Hiver
Été
 
Hiver
Été
Vigiles
3 h 30
4 h 00
  Vigiles
3 h 30
4 h 00
Laudes
6 h 45
7 h 00
  Laudes
7 h 00
7 h 30
Messe
7 h 15
7 h 30
  Tierce
8 h 30
9 h 00
Tierce
9 h 15
9 h 15
  Messe
10 h 45
10 h 45
Sexte
12 h 15
12 h 15
  Sexte
12 h 15
12 h 15
None
14 h 15
14 h 15
  None
14 h 15
14 h 15
Vêpres
17 h 30
18 h 00
  Vêpres
17 h 30
18 h 00
Complies
19 h 30
20 h 00
  Complies
19 h 30
20 h 00

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

Lundi 28ème semaine du T.O.

Lundi, 16 Octobre 2017

Lettre aux Ephésiens de Saint IGNACE D’ANTIOCHE

Je l’ai appris : certains sont passés chez vous, porteurs d’une méchante doctrine ; mais vous ne les avez pas laissés semer chez vous leur mauvaise graine, et vous vous êtes bouché les oreilles pour ne pas recevoir leur semence, persuadés que vous êtes les pierres du temple du Père, préparées pour construire l’édifice que désire Dieu le Père. Vous êtes élevés dans les hauteurs par le treuil de Jésus-Christ qu’est la croix, l’Esprit-Saint vous sert de câble ! Oui, votre foi vous tire en haut et la charité est la route qui vous élève vers Dieu ! Vous voilà donc aussi tous ensemble compagnons de route, vous voilà tous porteurs de Dieu et porteurs du temple, porteurs du Christ et porteurs du Saint, ornés en tout des préceptes de Jésus-Christ ! Avec vous, je suis dans l’allégresse, puisque j’ai été jugé digne de m’entretenir avec vous par cette lettre ; je puis me réjouir avec vous de ce que, vivant d’une vie nouvelle, vous n’aimiez rien que Dieu seul. Nous voici dans les derniers temps ! Nous n’entrerons dans la vie véritable que si nous sommes trouvés dans le Christ. En dehors de lui que rien n’ait de valeur pour vous. C’est pour lui que je porte mes chaînes, ces perles spirituelles. Je voudrais ressusciter avec elles, grâce à vos prières. Mon désir est d’avoir toujours part à votre prière pour être trouvé dans l’héritage des chrétiens d’Éphèse qui ont toujours été unis aux apôtres, par la force de Jésus-Christ. Je sais qui je suis et je sais à qui j’écris, moi, un condamné, et vous, des gens qui ont obtenu miséricorde ; moi, un homme dans le danger, et vous des gens solides. Vous êtes le chemin par où passent ceux qui sont conduits à la mort pour aller à Dieu ; vous avez été initiés aux mystères avec Paul, le Saint, lui qui a donné son témoignage et qui est digne d’avoir été appelé bienheureux. Puissè-je être trouvé sur ses traces lorsque j’obtiendrai Dieu ! Tout au long de sa lettre, il fait mention de vous, dans le Christ Jésus. Ayez donc soin de vous réunir fréquemment pour rendre à Dieu actions de grâces et louanges. Rassemblez-vous pour faire brèche dans les puissances de Satan et ruiner son œuvre par la concorde de votre foi. Rien n’est meilleur que la paix : elle réduit à rien toute cette guerre que nous font les puissances célestes et terrestres. Tout cela ne saurait vous être caché si vous avez pour Jésus Christ une foi et une charité parfaite. Ces deux vertus sont le commencement et la fin de la vie. Le commencement, c’est la foi ; la fin, c’est la charité. Les deux réunies c’est Dieu, et tout le reste qui mène l’homme à la perfection ne fait que suivre. Nul, s’il professe la foi, ne pèche ; nul, s’il possède la charité, ne hait. On reconnaît l’arbre à ses fruits ; ainsi ceux qui font profession d’être au Christ, se reconnaîtront à leurs œuvres. Mieux vaut se taire et être, que parler sans être. Celui qui possède en vérité la parole de Jésus peut entendre même son silence. Ainsi sera-t-il parfait : il agira par sa parole et se fera connaître par son silence. Rien n’est caché pour le Seigneur, et nos secrets mêmes sont devant lui. Faisons donc tout dans la pensée qu’il habite en nous ; ainsi nous serons ses temples et lui sera en nous notre Dieu. Il l’est de fait et il apparaîtra en tant que tel devant notre face, si nous l’aimons en toute justice. 

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...