Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
Hiver
Été
 
Hiver
Été
Vigiles
3 h 30
4 h 00
  Vigiles
3 h 30
4 h 00
Laudes
6 h 45
7 h 00
  Laudes
7 h 00
7 h 30
Messe
7 h 15
7 h 30
  Tierce
8 h 30
9 h 00
Tierce
9 h 15
9 h 15
  Messe
10 h 45
10 h 45
Sexte
12 h 15
12 h 15
  Sexte
12 h 15
12 h 15
None
14 h 15
14 h 15
  None
14 h 15
14 h 15
Vêpres
17 h 30
18 h 00
  Vêpres
17 h 30
18 h 00
Complies
19 h 30
20 h 00
  Complies
19 h 30
20 h 00

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

Saint Léon le Grand

Vendredi, 10 Novembre 2017

Sermon sur la Passion de Saint LÉON LE GRAND

Admirable puissance de la Croix ! Indicible gloire de la Passion ! Là se trouve le tribunal du Seigneur, le jugement du monde, la puissance du crucifié. Car tu as tout attiré à toi, Seigneur, lorsque tu as étendu, tout le jour, tes bras ouverts vers ce peuple incrédule qui te blasphémait ; et le monde entier reçut l’intelligence pour confesser ta Majesté. Tu as tout attiré à toi, Seigneur, lorsque, pour réprouver le crime, tous les éléments n’ont prononcé qu’un seul verdict, quand les luminaires célestes s’obscurcirent, quand le jour se changea en nuit, quand la terre aussi fut ébranlée de manière insolite, et que toute la création s’est refusée à servir les impies. Tu as tout attiré à toi, Seigneur, puisque le voile du Temple s’étant déchiré, le Saint des Saints s’est retiré hors de la portée des pontifes indignes : la figure se changea en vérité, la prophétie en manifestation réelle, la Loi devint l’Évangile. Tu as tout attiré à toi, Seigneur, pour que la piété de toutes les nations du monde célébrât partout, dans sa perfection dévoilée, ce Mystère accompli sous le voile des signes.
Car maintenant ta Croix est source de toutes bénédictions, principe de toutes grâces : c’est par elle qu’il est donné aux croyants de tirer la vertu de la faiblesse, la gloire de la honte, la vie de la mort. Maintenant aussi les divers sacrifices charnels ont cessé, l’offrande unique de ton Corps et de ton Sang accomplit les rites anciens, car tu es le véritable Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde. Et ainsi tu parachèves en toi tous les mystères, et comme toutes les victimes font place à un seul sacrifice tu fais de toutes les nations un seul Royaume.
Proclamons donc, bien-aimés, ce que le bienheureux docteur des nations, l’apôtre Paul, a proclamé de sa voix glorieuse : "Elle est sûre, cette parole, et digne d’une absolue créance : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs". D’autant plus admirable est, en effet, la miséricorde de Dieu pour nous, que le Christ n’est pas mort pour les justes, ni pour les saints, mais pour les méchants et les impies. Et comme la nature divine ne pouvait recevoir le trait de la mort, il a pourtant pris, en naissant de nous, ce qu’il pourrait offrir pour nous. Autrefois il menaçait notre mort du pouvoir de sa mort, disant par la bouche du prophète Osée : "Ô mort, je serai ta mort ; enfer, je te détruirai !" Il s’est, en effet, soumis en mourant aux lois du tombeau, mais il les a brisées en ressuscitant ; en tombant sous le coup d’une mort qui ne fait pas d’exception, il a rendu temporelle celle qui était éternelle. "De même, en effet, que tous meurent en Adam, tous aussi revivront dans le Christ".
Faisons donc en sorte que se réalise, bien-aimés, la parole de l’apôtre Paul : "Que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux". Ce qui est ancien est passé et tout est renouvelé. Que personne ne demeure dans sa vieille vie charnelle, mais renouvelons-nous en progressant dans l’amour et progressons tous de jour en jour. Qui n’avance pas, recule et qui ne gagne rien, perd. Courons par les pas de la foi, courons par les œuvres de miséricorde et l’amour de la justice. Célébrons le jour de notre Rédemption d’une manière toute spirituelle, "non dans le vieux levain de méchanceté, d’injustice ; mais dans les azymes de pureté et de vérité". Nous mériterons alors de participer à la Résurrection du Christ qui, avec le Père et l’Esprit Saint, vit et règne dans les siècles des siècles. Amen.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...