Notre filiation

Notre-Dame d'Acey

aceyC'est non loin du massif de la Serre, sur les bords de la rivière l'Ognon que l'abbaye prend naissance avec les faveurs d'Anséric, archevêque de Besançon et de Raynaud III, comte de bourgogne. Dès 1136 les construction commencent. Après la misère, les guerres, le pillage et un incendie en 1683, on peut enfin construire en 1763-1769 un monastère de belle allure. Après la Révolution, en 1873 Aiguebelle devient la Maison Mère. En 1900-19100 de nouveaux travaux sont effectués et en 1937, autour de leur nouvel abbé, Dom Eugène Court, Acey connaît une quasi renaissance.


 Notre-Dame de Bon Secours

blauvacEn 1834, des religieuses de Vaise décident de fonder un essaim près d'Aiguebelle dans le voisinage de Montélimar. Mais l'agrandissement de cette ville, ces dernières années, a décidé les sœurs à s'installer dans le Vaucluse à proximité d'un petit village nommé Blauvac ; Aiguebelle en gardant toujours la paternité. Actuellement les sœurs vivent principalement de leur fabrication d'hosties et poursuivent fidèlement leur vie de louange et d'intercession.

 

Notre-Dame de Koutaba

koutabaNotre fondation du Cameroun, en 1951, s'est tout d'abords installé à Granselve, qui maintenant abrite une communauté de sœurs. Elle est maintenant installé plus au nord dans la région de Koundja à Koutaba. Elle compte actuellement une quinzaine de frères et vit d'une plantation de café. Sa liturgie, rythmée par le tamtam et la kora, s'est adaptée aux coutumes du pays.




Notre-Dame de l'Atlas

mideltLes frères survivants de Tibhirine se regroupent dans leur annexe de Fès au Maroc, où le monastère de N.D. de l’Atlas est transféré le 2 juin 1996 et… maintenant à Midelt. Dans le Moyen-Atlas, en Pays berbère, à 200 km au Sud de Fès, ils poursuivent avec la grâce de Dieu et dans l’Église locale leur projet d’être « priants avec d’autres priants » et « maison de prière pour tous les peuples ».