Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

26ème dimanche du T.O.

Dimanche, 27 Septembre 2020

Invitation au baptême de ZÉNON DE VÉRONE

Frères, exultez de joie dans le Christ ; portés à tire d’aile par un unique désir, recevez les dons célestes. Voici que vous y invite la chaleur de la source qui vous assure un salut éternel. Voici que notre Mère vous a choisis pour vous enfanter. Elle ne va pas vous engendrer sous la contrainte comme l’ont fait vos mères ; elles gémissaient dans les douleurs de l’enfantement, et vous, vous pleuriez, sales, enveloppés de pauvres langes. Mais c’est au contraire dans la joie que cette Mère, toute remplie de la liberté céleste, donne le jour à des enfants en liesse. Elle les nourrit avec largesse, non pas dans des berceaux malodorants, mais à la table de l’autel de Dieu, parmi l’odeur des parfums.
Allons, frères, qu’attendez-vous ? Grâce à votre foi, l’onde régénératrice vous a conçus. Déjà, voilà qu’elle vous enfante par la force des sacrements. Au plus vite, hâtez-vous vers la réalisation de vos désirs. On chante maintenant l’hymne solennel, on entend la voix des nouveau-nés, leurs doux vagissements. Courez au-devant de votre mère, elle enfante sans douleur des fils innombrables. Entrez donc, entrez dans la joie. Tout à l’heure, vous allez être allaités tous ensemble.
Réjouissez-vous, frères, vous que la foi enfante. Vous avez fui les embûches du monde, les péchés, les blessures et la mort. Implorez l’aide du Père de majesté, volez de toutes parts vers la piscine, non par la rapidité de vos pieds, mais par celle de l’Esprit. N’hésitez pas à vous y plonger : vous trouverez le salut ; par une mort heureuse, vous triompherez de votre vieil homme.
Approchez, approchez en toute hâte, frères, pour vous y laver. Cette eau vive, tempérée par le feu très doux qu’est l’Esprit Saint, vous invite déjà par son tendre murmure. Soyez dans la joie : vous vous plongerez nus dans la fontaine, mais vous en sortirez couverts d’un vêtement céleste, revêtus de blanc. Qui ne salira pas ce vêtement possédera le Royaume des cieux.
Allons, frères, vous qu’enflamme l’ardeur tant souhaitée de cette soif bienheureuse, vous que le flot du nectar invite de son doux murmure, volez sans tarder vers le lait que prodigue cette source de vie. Buvez-en à satiété, laissez-vous baigner dans les ondes de ce flot débordant. D’un seul élan, d’un amour parfait, remplissez de cette eau vos cruches, de façon à en garder pour toute votre vie. Car vous devez le savoir : il ne vous sera pas permis d’en renverser une goutte ni d’en puiser à nouveau.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité