Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Mélodie cistercienne

Saints Michel et tous les Anges

Mardi, 29 Septembre 2020

Aimer l’Église de Mgr Christoph SCHÖNBORN

Romano Guardini affirme dans une prédication pour la fête des anges gardiens : "On peut apporter plusieurs réponses sur leur signification. Le plus important a été dit par Jésus dans un contexte on ne peut plus sacré : dans la prière qu’il a enseignée aux siens. La troisième demande s’adresse à Dieu pour que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Ceux qui accomplissent cette volonté, ce sont les anges, eux dont Jésus dit : ‘Ils voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux’. Les anges comprennent dans un regard d’amour le dessein de la providence et ils font docilement la volonté de Dieu avec une force et une fidélité magnifiques".
Même si ce n’est pas le cas sur la terre, la volonté de Dieu s’accomplit intégralement quelque part dans la création : au ciel, dans le monde des anges, auquel sont joints les saints. Telle est la magnificence et la splendeur de ces créatures : avoir pour toujours remis leur être au bon vouloir de Dieu dans un acte de liberté les impliquant totalement : "Que ta volonté soit faite". C’est pourquoi le ciel est là où s’accomplit cette volonté ; et il descend sur terre là où il en va de même.
À l’opposé, là où la liberté de la créature spirituelle, qui peut se comprendre elle-même et s’offrir volontairement sans réserve, refuse de faire la volonté de Dieu, là est l’enfer. Si cela se produit sur la terre, celle-ci devient un enfer.
Les anges nous introduisent dans le monde pur et lumineux de la volonté de Dieu. Voilà pourquoi ils sont les anges du Christ et l’entourent. Leur "lieu", leur "patrie", c’est le Fils qui reçoit éternellement son être du Père, se redonne à lui et vit entièrement selon la volonté du Père. Ce n’est pas un hasard si les anges sont tellement présents tout au long de la vie de Jésus, de l’Incarnation à la montée au ciel et même jusqu’au retour du Fils de l’Homme et de ses anges.
La proximité de l’ange à l’heure de l’agonie, de la dernière offrande à la volonté du Père, jusqu’à la mort, est particulièrement émouvante. Quel mystère dans le fait qu’une créature puisse consoler et réconforter le Sauveur, à l’heure de son agonie ! Quel exemple pour nous : être proches du Christ dans la prière et le service, lui qui est "en agonie jusqu’à la fin du monde", selon le mot de Pascal.
La grande école de vie des maîtres chrétiens met le doigt sur les multiples analogies qui existent entre la création invisible et la création visible. Elle voit dans "la vie angélique" l’archétype de la vie monastique, de la forme de vie spirituelle : totalement voués à l’adoration de Dieu, les anges restent par ailleurs totalement disponibles pour le cas où Dieu aurait une mission à leur confier. Ils sont de tout leur être des "esprits envoyés en service". C’est en cela que consistent leur dignité et leur sainteté. C’est en cela qu’ils sont des exemples montrant ce qu’est une créature parfaite, des images de la mission de l’Église.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité