Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Melodie cistercienne

Sainte Mère de Dieu

Vendredi, 1 Janvier 2021

Hymne de SAINT ÉPHREM DE NISIBE

Venez, sages, admirons la Vierge-Mère, la fille de David, cette fleur de beauté qui a enfanté la merveille. Admirons la source d’où jaillit la fontaine, le navire tout chargé de joies qui nous apporte le message venu du Père. Dans son sein très pur, elle a reçu et porté ce grand Dieu qui gouverne la création, ce Dieu par qui la paix règne sur terre et dans les cieux.
Venez, admirons la Vierge toute pure ; merveilleuse en elle-même. Seule parmi les créatures, elle a enfanté sans avoir connu d’homme. Son âme était pleine d’admiration et chaque jour, elle glorifiait Dieu dans la joie pour ces dons qui semblaient ne pouvoir s’unir : son intégrité virginale et son enfant bien-aimé. Oui, béni soit celui qui est né d’elle !
Elle le porte et chante ses louanges avec de doux cantiques. "Ta place, ô mon fils, est au-dessus de tout ; et, parce que tu l’as voulu, tu t’es fait une place en moi. Tes cieux sont trop étroits pour ta majesté, et moi, la toute petite, je te porte ! Que vienne Ézéchiel, qu’il te voie sur mes genoux ; qu’il se prosterne et adore ; qu’il reconnaisse en toi celui qu’il vit siéger sur le char des chérubins et qu’il me proclame bienheureuse, grâce à celui que je porte !
Le char d’Ézéchiel a été saisi de stupeur en voyant que je portais celui-là même qui le conduisait. Les chérubins tremblants s’écrient : ‘Bénie soit ta Majesté au lieu de son séjour !’ Et voici que ce séjour est en moi : mon sein est devenu ta demeure, tu reposes sur mes genoux, ce sont mes bras qui soutiennent le trône de ta majesté, mes doigts sont les roues de ton char. Je m’écrie avec les chérubins : ‘Sois béni au lieu de ton séjour !’.
Le prophète Isaïe a proclamé : ‘Voici : la vierge conçoit et enfante un fils’. Viens, contemple-moi, réjouis-toi avec moi, ô prophète riche des révélations de l’Esprit ! Voici que j’ai enfanté en gardant intact le sceau de ma virginité. Regarde l’Emmanuel qui, jadis, restait caché pour toi.
Venez à moi, sages, hérauts de l’Esprit, prophètes qui, dans vos visions, avez eu révélation des réalités cachées, cultivateurs qui, après avoir semé, vous êtes endormis dans l’espérance. Levez-vous, bondissez de joie en voyant la récolte des fruits. Voici en mes bras l’épi de vie qui donne le pain aux affamés, qui rassasie les miséreux. Réjouissez-vous avec moi : j’ai reçu la gerbe des joies !"

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité