Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

chant aiguebelle"Donner sa vie"
T.: Didier Rimaud - M. : Marcel Godard



"Exulte de toutes tes forces"
T.: AELF - M. : Aiguebelle



"Salve"
M. : Melodie cistercienne

Bse Vierge Marie

Samedi, 16 Janvier 2021

Prière de SAINT ANSELME

Palais de l’universelle propitiation, cause de la réconciliation générale, instrument et temple de la vie et du salut de tous, c’est beaucoup trop restreindre vos mérites, que de passer en revue vos bienfaits pour moi en particulier, pauvre misérable, alors que le monde, plein d’amour, se réjouit de vos bienfaits et, plein de joie, proclame qu’ils sont à lui. C’est vous, en effet, ô Dame, admirable pour votre virginité sans pareille, aimable pour votre fécondité salutaire, et vénérable pour votre sainteté sans mesure, c’est vous qui avez montré au monde son Seigneur et son Dieu, qu’il ignorait ; c’est vous qui lui avez rendu visible son Créateur qu’il ne voyait pas auparavant. C’est vous qui avez engendré pour le monde perdu, celui dont il avait besoin pour le restaurer ; c’est vous qui avez enfanté pour le monde coupable, le réconciliateur qui lui manquait. Ô Dame, par votre fécondité, le monde pécheur a été justifié ; damné, il a été sauvé ; exilé, il a retrouvé sa patrie.
C’est merveille pour moi de contempler quelle place sublime est celle de Marie ! Rien n’égale Marie ; rien, sinon Dieu, n’est plus grand que Marie ! Le fils de Dieu, celui qui, né de son propre sein, est son unique et son égal ; Dieu a donné à Marie celui qu’il aimait comme lui-même, et de Marie, il s’est fait un fils. Ce n’est pas un autre, mais bien le même, de telle sorte que par naissance naturelle, il fût un seul et même fils, commun à Dieu et à Marie.
Toute la nature a été créée par Dieu, et Dieu est né de Marie. Dieu a tout créé, et Marie a engendré Dieu. Dieu qui a tout fait, s’est fait lui-même de Marie, et a refait ainsi tout ce qu’il avait fait. Celui qui a pu tout faire de rien, n’a pas voulu refaire ce qui avait été profané, sans se faire d’abord le fils de Marie. Dieu est donc le père de tous les êtres créés, et Marie la mère de tous les êtres recréés. Dieu est le père par qui tout est établi et Marie la mère par qui tout est rétabli. Dieu, en effet, a engendré celui par qui tout a été fait et Marie a enfanté celui par qui tout a été sauvé. Dieu a engendré celui sans qui absolument rien ne serait, et Marie a enfanté celui sans qui absolument rien ne serait en bon état. Oh ! vraiment "le Seigneur est avec vous", vous à qui le Seigneur a donné que toute créature ait une telle dette envers vous qui êtes avec lui.
Assurément, ô Jésus, fils de Dieu, et vous Marie, sa mère, c’est votre volonté et c’est la justice que tout ce que vous aimez, soit aimé par nous. C’est pourquoi, ô bon fils, je vous le demande par l’amour dont vous aimez votre mère, donnez-moi de l’aimer vraiment, de l’amour vrai dont vous l’aimez et dont vous voulez qu’elle soit aimée. Et vous, ô bonne mère, je vous le demande, par l’amour dont vous aimez votre fils, obtenez-moi de l’aimer vraiment de l’amour vrai dont vous l’aimez et dont vous voulez qu’il soit aimé.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité