Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

Lundi 6ème semaine de Pâques

Lundi, 23 Mai 2022

Gaudium et spes du Concile VATICAN II

Dieu n’a pas créé les hommes pour vivre en solitaires, mais pour s’unir et avoir des relations. De même, il lui a plu de ne pas sanctifier les hommes isolément, hors de tout lien mutuel. Au contraire, il a voulu en faire un peuple qui le connaîtrait selon la vérité, et le servirait dans la sainteté. Aussi, dès le début de l’histoire du salut, a-t-il choisi des hommes, non seulement à titre individuel, mais en tant que membres d’une communauté. Manifestant son dessein à ces élus, il les a appelés son Peuple ; c’est avec ce peuple qu’il a conclu alliance au Sinaï.

L’œuvre de Jésus-Christ parfait et achève ce caractère sociable de l’homme. Car le Verbe incarné lui-même a voulu entrer dans le jeu de cette solidarité. Il prend part aux noces de Cana, il s’invite chez Zachée, il mange avec les publicains et les pécheurs. C’est en évoquant les réalités les plus terre à terre de la vie sociale, en se servant des mots et des images de l’existence la plus courante, qu’Il dévoile l’amour du Père et les hauts sommets auxquels les hommes sont conviés. Il sanctifie les liens humains, notamment ceux de la famille, source de la vie en société, il se soumet volontairement aux lois de sa patrie. Il se plaît à mener la vie d’un artisan de son temps et de son pays. Il affirme nettement l’obligation qu’ont les Fils de Dieu de se comporter entre eux comme des frères. Dans sa prière, il demande que tous ses disciples soient "un". Bien plus, Il s’offre lui-même pour tous, et va jusqu’à la mort, lui, le Rédempteur de tous : "Il n’y a pas de plus grand amour, dit-il, que de donner sa vie pour ses amis". En outre, il ordonne à ses Apôtres d’annoncer à toutes les nations le message de l’Évangile, pour faire du genre humain la famille de Dieu dans laquelle la plénitude de la loi serait l’amour.

Après sa mort et sa résurrection, premier-né parmi beaucoup de frères, il institue, par le don de l’Esprit, une nouvelle communion fraternelle entre tous ceux qui l’accueillent par la foi et la charité. Cette communion se réalise en son propre Corps : l’Église. En ce Corps, tous sont membres les uns des autres et doivent s’entraider mutuellement, selon la diversité des dons reçus. Cette solidarité est destinée à s’accroître sans cesse, jusqu’au jour où elle trouvera son achèvement, lorsque les hommes sauvés par la grâce, formant la famille bien-aimée de Dieu et du Christ, leur frère, rendront à Dieu une gloire parfaite.

 

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité