Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

Mardi 18ème semaine du T.O.

Mardi, 2 Août 2022

L'œuvre ascétique de SAINT EPHREM DE NISIBE

“Prends garde, frère, car l’Ennemi fait la guerre aux lutteurs spirituels de bien des façons. Avant que la transgression n’ait été accomplie, il la leur représente comme une peccadille. Et plus encore quand il s’agit du désir d’éprouver le plaisir charnel. Avant d’avoir été commise, la faute paraît au frère à ce point infime qu’elle ne semble pas différer du fait de jeter un verre d’eau fraîche à terre. A l’inverse, une fois commise, le Mauvais enfle l’importance de la transgression dans la conscience du pécheur, suscitant contre lui d’innombrables vagues de pensées pour submerger son entendement et l’enfoncer ensuite dans l’abîme du désespoir.
Prévenu de ces artifices de l’Ennemi, cher frère, prends bien garde de ne pas te laisser tromper par lui et de pécher. Mais même s’il arrivait que tu sois impliqué dans quelque écart de conduite, ne t’enferme pas en toi-même, désespérant de ton salut. Au contraire, lève-toi et tourne-toi vers le Seigneur ton Dieu, et Il te sera favorable car notre Maître est miséricordieux, compatissant, longanime et riche en pitié. Il ne se détourne pas de ceux qui se repentent en vérité, mais il les accueille promptement avec une joie extrême.
Quand donc l’Ennemi te dit : “Tu es perdu, tu ne peux plus être sauvé”, réponds-lui : “Je suis attaché à un Dieu compatissant, longanime et je ne désespère pas de mon salut. Car combien plus Celui qui a ordonné de pardonner à son prochain soixante-dix fois sept fois, pardonnera-t-il les péchés de ceux qui de toute leur âme se tournent vers Lui.” Et c’est de cette façon que, par la grâce de Dieu, cette guerre s’éloignera de toi.”

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité