Horaire des Offices

 
Semaine
 
Dimanches et Solennités
 
 
 
 
Vigiles
4 h 00
  Vigiles
4 h 00
Laudes
7 h 00
  Laudes
7 h 30
Messe
7 h 30
  Tierce
9 h 15
Tierce
9 h 15
  Messe
10 h 30
Sexte
12 h 15
  Sexte
12 h 15
None
14 h 15
  None
14 h 15
Vêpres
18 h 00
  Vêpres
18 h 00
Complies
20 h 00
  Complies
20 h 00

 

Les offices sont de nouveau accessibles. Compte-tenu des consignes sanitaires actuelles, merci de veiller à garder à l'église une distance de 2m entre chaque personne. Les membres d'une même famille peuvent rester ensemble. Le port du masque est recommandé.

Quelques chants liturgiques...

Le chœur de la communauté d'Aiguebelle

Queue is empty
-- / --
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg">
  • "Donner sa vie" - T. : Didier Rimaud - M. : Marcel Godard
  • "Exulte de toutes tes forces" - T. : AELF - M. : Aiguebelle
  • "Salve" - M. : Mélodie cistercienne

 

20ème dimanche du T.O.

Dimanche, 14 Août 2022

Contre les Hérésies de Saint IRÉNÉE DE LYON

De toute manière, ils ont de vaines pensées, ceux qui rejettent toute l’économie de Dieu, qui nient que la chair puisse être sauvée, méprisent sa régénération et la déclarent incapable de recevoir l’immortalité. Si la chair ne peut être sauvée, alors le Seigneur ne nous a pas non plus rachetés par son sang ; la coupe de l’Eucharistie n’est pas une communion à son sang et le pain que nous rompons n’est pas une communion à son corps ! Car le sang ne peut jaillir que de veines, de chair, et de tout ce qui fait une substance humaine. Et c’est pour être devenu vraiment tout cela que le Verbe de Dieu nous a rachetés par son sang. Et parce que nous sommes ses membres et sommes nourris au moyen de la création, il a déclaré que la coupe tirée de la création est son propre sang, par lequel se fortifie notre sang, et le pain tiré de la création, il l’a proclamé son propre corps, par lequel se fortifient nos corps.
Si donc la coupe et le pain reçoivent la Parole de Dieu et deviennent Eucharistie, sang et corps du Christ, et si par ceux-ci la substance de notre chair se fortifie et s’affermit, comment ces gens peuvent-ils prétendre que la chair est incapable de recevoir le don de Dieu qui est la vie éternelle, alors que cette chair est nourrie du Corps et du Sang du Christ, et qu’elle est membre de Celui-ci, comme le dit le bienheureux Apôtre : "Nous sommes les membres de son corps, formés de sa chair et de ses os" ? Il parle de l’organisme authentiquement humain, composé de chair, de nerfs et d’os ; car c’est cet organisme même qui est nourri de la coupe qui est le Sang du Christ et fortifié par le pain qui est son Corps.
Le bois de la vigne, après avoir été couché dans la terre, porte du fruit en son temps ; et le grain de froment, après être tombé en terre et s’y être décomposé, resurgit, multiplié par l’Esprit de Dieu qui soutient toutes choses ; ensuite, grâce au savoir-faire de l’homme, le fruit de la vigne et le grain de froment servent aux hommes, puis recevant la Parole de Dieu, deviennent Eucharistie, c’est-à-dire Corps et Sang du Christ. De même nos corps qui ont été nourris par cette Eucharistie, après avoir été couchés dans la terre et s’y être décomposés, ressusciteront en leur temps, quand le Verbe de Dieu leur fera don de la Résurrection pour la gloire de Dieu le Père. Car il donnera l’immortalité à ce qui est mortel et gratifiera d’incorruptibilité ce qui est corruptible, parce que la puissance de Dieu se déploie dans la faiblesse.
Par conséquent, sachant par expérience que nous tenons de la grandeur de Dieu, et non de la nature, le pouvoir de vivre à jamais, nous ne nous écarterons pas d’une vraie pensée sur Dieu ; nous ne méconnaîtrons pas notre condition et saurons quelle puissance Dieu possède et quels bienfaits l’homme reçoit de lui.

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité