Dédicace de la cathédrale de Valence

Jeudi, 5 Août 2021

Homélie de Saint CÉSAIRE D’ARLES

Nous célébrons aujourd’hui dans la joie et l’allégresse, frères bien-aimés, l’anniversaire de cette église consacrée au Christ. Mais c’est nous qui devons être le temple de Dieu, son temple véritable et vivant. Pourtant, c’est à bon droit que le peuple chrétien célèbre avec foi cette solennité de la Mère Église, dans laquelle ils se savent renés spirituellement. Car, si dans notre première naissance, nous étions pour Dieu des objets de colère, par la seconde naissance, nous sommes devenus les objets de sa miséricorde. La première naissance nous a engendrés à la mort, la seconde nous a ramenés à la vie.
Frères très chers, avant le baptême, nous avons tous été des temples du démon ; après le baptême, nous sommes devenus des temples de Dieu ; et si nous réfléchissons attentivement au salut de notre âme, nous reconnaissons que nous sommes le temple véritable et vivant de Dieu. Celui-ci n’habite pas seulement des temples faits de la main de l’homme, dans une demeure faite de bois et de pierre, mais il habite surtout dans l’âme créée à l’image de Dieu, faite par la main du Créateur lui-même. C’est ce que dit saint Paul : "Le temple de Dieu est saint, et ce temple, c’est vous".
Ces églises sont faites de bois et de pierre pour que les temples vivants de Dieu s’y rassemblent et se rencontrent pour faire un temple de Dieu. Un seul chrétien est le temple de Dieu, et de nombreux chrétiens sont des temples de Dieu. Voyez, frères, comme est beau ce temple qui est fait de temples nombreux ! Comme de nombreux membres font un seul corps, ainsi de nombreux temples font un seul temple. Mais ces temples du Christ, c’est-à-dire les saintes âmes des chrétiens, sont dispersés dans l’univers entier. Lorsque viendra le jour du jugement, ils se rassembleront tous et formeront, dans la vie éternelle, un seul temple.
Réjouissons-nous donc d’avoir eu la grâce d’être les temples de Dieu, mais craignons de souiller ce temple par de mauvaises actions. Par conséquent, mes très chers, si nous voulons célébrer dans la joie l’anniversaire de cette église, ne détruisons pas les temples vivants de Dieu en agissant mal. Je dis cela pour que tous comprennent que chaque fois que nous venons à l’église, il nous faut préparer nos âmes pour qu’elles soient telles que nous voulons trouver cette église. Tu veux trouver une basilique lumineuse ? Ne souille pas ton âme par la saleté des péchés. Si tu veux que la basilique soit éclairée, et Dieu aussi le veut, que la lumière des bonnes œuvres brille en nous, et celui qui est aux cieux sera glorifié. Comme tu entres dans cette église, ainsi Dieu veut entrer dans ton âme, comme il l’a dit lui-même : "J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux".

 

Lecture d'un autre jour à partir du calendrier liturgique...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à notre politique de confidentialité